Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

jeudi 24 janvier 2008

"Call Calle" : de l'humour à 269.880,36 euros



Allo sophie ? Dis donc, elle nous a couté combien ta cabine espèce de connasse ? 269.880,36 euros !!! T'es vraiment une raclure... Au fait, c'est l'hiver, des SDF se gèlent les miches, merde y'en a un qui est mort dis-donc... T'aurais du construire une cabine plus grande... Et chauffée... Allez, bonnes vacances salope !

(enregistrement d'un coup de fil malveillant à l'immense artiste )

(...)"Le téléphone" de Sophie Calle. De quoi s'agit-il? D'une cabine téléphonique en forme de pétales posée sur le pont de Garigliano. Enfin, il ne s'agit pas vraiment d'une cabine téléphonique puisqu'elle ne permet pas de passer d'appels. En revanche, elle recevra de temps en temps des coups de fil de l'artiste qui tapera la discute avec les passants.

Cette idée brillante d'une cabine téléphonique qui ne permet pas de téléphoner a coûté au contribuable la coquette somme de 269.880,36 euros (cliquer ici). Pour la réalisation du bidule, Sophie Calle a fait appel à son vieux pote l'architecte Franck Gehry qui a officié comme sous-traitant.(...)

Suite sur le site du Perroquet Libéré

2 commentaires:

  1. Reaction suite a votre commentaire sur cette video, sur le site meme de dailymotion :

    Kroulik, quelle violence dans le propos !
    ça decredibilise totalement votre combat, si combat il y a.
    L argent destiné a la culture et aux subventions aux artistes a t il un rapport proche ou lointain avec le probleme du logement et/ou des sans logis en france ?
    Ne confondons pas tout.
    Sohie Calle est une artiste et une bete de travail (je parle en connaissance de cause, ayant travaillé pour elle), et ce jugement totalement gratuit n a nulle valeur critique....

    RépondreSupprimer
  2. Et encore, je me suis retenu, c'était tellement indécent, en plein hiver, cet édicule ridicule quand des gens n'avait pas de quoi s'abriter... Call my fucking nombril...

    Comment dire tout le mépris que m'inspire le "travail" de ces "artistes" au narcissisme béat... Je vais éviter de m'étendre sur la question (beurk!), ça risquerait de dépasser les limites du vulgaire... Quoi qu'en la "matière", je ne ferais jamais plus fort que ces gens. D'ailleurs, je ne critique pas, je marche dedans.

    Pour finir, ravi de ne pas être "crédible" auprès d'un collaborateur... de Sophie Calle... j'espère que vous étiez bien payé ?

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!