Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

vendredi 25 janvier 2008

Dans mon HLM

Voilà un extrait de ce qu'écrivait René Fallet dans un idiot à Paris écrit en 1966.


(...) Mets-toi dans le citron, Goubi, que les types qui construisent les HLM et ceux qui écrivent qu'il n'y a rien de mieux que les HLM pour les minus - ils sont "chauffés, ils ont l'eau et le vide-ordures, c'est merveilleux, qu'ils disent - ils se gardent bien d'y habiter, pas fou! C'est au coin du feu de bois, à Neuilly, ou à Passy, qu'ils nous mijotent ça, les architectes et les entrepreneurs, pas loin de la bonne à Madame en fourrure qui vote communiste avant de s'envoyer en l'air dans les petits studios de la rue de Berri. Les autres, au rayon publicité, ceux qu'ont le stylo en bois des îles et en flûte de Pan, si tu as le malheur de renauder, de rouscailler, ils te pourfendent : "De quoi! Vous préfériez les taudis, hein! Vous êtes un passéiste! Connaissez rien au monde moderne! Vous êtes pas encore assez minable d'abord! Pas assez serrés dans le métro! Dix étages seulement à vos immeubles, nous en faut quinze, vingt, trente, on s'en fout! Vous connaissez rien à la politique! Comment on le sait? Y'a qu'à voir comment vous votez pour être au courant! Nous faut soixante-quinze millions d'habitants, en France, plus si vous voulez [NDK : Attali veut, je cite, l’entrée sur notre sol de 93 millions d’immigrés ; la France compterait alors 187 millions d’habitants(1)], pas un de moins en tout cas, vu que c'est là l'optimum de la population, c'est Debré qui le dit! Quelqu'un Debré! Député de la réunion! Un crack! Plus vous serez de lapin dans la cage, plus vous aurez de carottes, officiel !" Voilà ce qu'ils disent des jamais contents, les toujours contents.
(...)
René Fallet, Un idiot à Paris, 1966


Toujours plus fort, il existe des "associations" qui pondent des "Guide d'itinéraire du patrimoine - Le logement social en Seine-Saint-Denis". Ils sont allés, un jour d'été, photographier les horreurs décrites par René Fallet - qui tombent en ruine depuis - , espérant que le ciel bleu immaculé déteindrait à l'image sur le béton lépreux, prématurément vieilli.
Je ne résiste pas au plaisir de vous en scanner quelques exemples :





"André Sive joue des pleins des vides et des claires-voies des buanderies pour animer sa façade"... Une façade d'immeuble avec des pleins (le mur) et des vides (les balcons, les fenêtres) c'est pas courant ça ! Un génie qu'on vous dit!





Nota bene : je n'ai pas poussé le contraste, les photos du "Guide d'itinéraire du patrimoine - Le logement social en Seine-Saint-Denis" reproduisent bel et bien ce ciel bleu électrique des mers du sud, si typique du ciel de banlieue.


------------


(1)
Pour sauver les retraites] le troisième choix conduirait à organiser la venue de deux millions d’étrangers par an entre 2020 et 2040, ce qui se traduirait, sur l’ensemble de la période considérée, du fait de l’élargissement des familles, par l’entrée sur notre sol de 93 millions d’immigrés ; la France compterait alors 187 millions d’habitants, dont 68 % d’immigrés de première ou de deuxième génération

Jacques Attali, L'Avenir du travail, p.118, 2007

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!