Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

jeudi 31 janvier 2008

La réaction ne passera pas !



Un professeur, qui a reconnu avoir giflé en classe un élève de 6e qui l'avait insulté, lundi à Berlaimont (Nord), près de Maubeuge, a été placé pendant 24 heures en garde à vue.

Il sera jugé fin mars pour "violence aggravée sur mineur", a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
(..)
En fin de matinée, le père du mineur, lui-même gendarme, est arrivé en uniforme au collège pour demander des explications au professeur avant de déposer plainte. Plus tard, des policiers sont venus chercher l'enseignant chez lui et l'ont placé en garde à vue 24 heures.
(..)


Il n'y a donc plus de limite au fascisme !
Un enseignant ose gifler un petit con un adorable fils de gendarme qui l'avait insulté!
Je rappelle à cet impudent que premièrement, de par son statut d'enfant, ce petit merdeux ange a droit à tous les égards qu'on aurait pour une porcelaine de la dynastie Ming... Et qu'ensuite, la prudence veut qu'on ne gifle pas le fils du gendarme, car, tel le fils du rugbyman, il peut débarquer avec ses potes pour vous défoncer mettre en garde à vue.
Il faut que la justice passe, punissons ce dinosaure viril à la main leste et au coeur de pierre...
Vive la république bananière !
Vive les gendarmes !

Dernière minutes : on apprend ceci, la racaille en herbe victime apeurée " doit faire l'objet d'un suivi psychologique".
Une claque, un psy... la profession a de l'avenir.


Je t'ai à l'œil mon lapin !

Exemples de ce qu'il ne faut pas faire quand on est un enseignant responsable :











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!