Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

lundi 21 janvier 2008

Zemmour vs Rost le paradoxal




Pour ne pas dire l'incohérent... enfin pas tout à fait, résumons-nous :
Rost se dit français, tout en ne voulant pas l'être ; bien entendu il est contre la colonisation française de l'Afrique mais pas contre la colonisation africaine de la France. Contre la polygamie, mais en même temps cherche à la justifier. Il appelle à voter, sans pouvoir lui-même voter. Il fait appel à l'histoire de France mais ne veut pas en entendre parler. Il n'aime pas se faire insulter par Sarkösy, mais lui insulte les gens dans ses chansons. Il parle des postures fascisantes mais interdit à quiconque, autre que lui, d'avoir un avis sur la jeunesse.

La posture démagogique est connue : donnez-nous tous les droits mais en retour nous ne voulons aucun devoir et si vous n'êtes pas contents, n'oubliez pas que tout est de votre faute , c'est vous, votre regard qui fait de nous ce que nous sommes.
(Mais, ajoute-t-il, je suis contre la victimisation et les guerres entre les communautés - allez comprendre ! -)

Sinon, une seul chose est certaine en ce bas monde : achetez mon disque !
(Ce happening de l'oxymore c'est peut-être du Rost-marketing finalement... ce qui serait cohérent avec la volonté de ne pas bousculer les acheteurs potentiels dans leurs certitudes victimaires)

Pour la forme : il crie très fort en faisant de grand gestes pour avoir raison... (on a déjà vu ça avec Taubira pour la voix et Angot pour la gestuelle).

Rost, chef des CMP qui ont taggés la station Louvre
http://www.planet-hiphop.ch/v2/index.php?select=interviews&id=90
www.dailymotion.com/video/x1pusb_rost-revsolution


http://www.planet-hiphop.ch/v2/index.php?select=interviews&id=90

morceaux choisis :

"En 92, on a retourné la station Louvre et ça avait fait tellement de bruit que l’on s’est tous fait serré du coup il a fallu mettre en stand-by le nom du groupe."

"Tu es sponsorisé par Adedi"

"Avec cet album, j’aimerais que mon discours devienne disque d’or. Même si le disque ne fait pas disque d’or, je voudrais que le discours le soit."

"j’ai entendu dans mon sommeil : « La station Louvre a été cette nuit… » et là j’ai ouvert les yeux et j’étais super content ! Et il y a eu des journalistes qui nous ont contacté par après, j’ai fait des interview pour m6, la 2, fr3, le Parisien,… Ca nous a fait énormément de promo, même si on s’est fait serré !"

"Peux tu nous donner quelques informations sur ton film ?"


Hé ben ! Il fait feu de tous bois notre businessman...

Ce Mr a été invité partout pour une "initiative citoyenne" qui consistait à faire un site internet "banlieue active".
Site markété au poil de c...
En pagaille : téléchargement d'un teaser de l'album, musique de fond signé Rost (quatre titres en boucle), on trouve Mr R. dans ce collectif, une "tournée citoyenne" sans oublier la vente de T-shirt...

Faut comprendre tous les avantages d'un site comme banlieue active, la couv médiatique, les possibilités de promo sont énormes comparées à un site de promo classique. Sous couvert de "citoyenneté" on se donne les moyens d'avoir accès à tous les médias. "C'est pas de la pub, c'est pour les jeunes". Et comme les journalistes ne font pas leur boulot, ni ne s'étonnent de ce surprenant concept, dressés qu'ils sont à aimer par avance tout ce qui est jeune et branchouille... hé bien ça marche.
.




Le prince togolais du marketing est en promo pour son disque, mais aussi pour son futur film, petit teasing : nous apprendrons bientôt quels traumatismes l'ont empéché de demander la nationalité française.
De plus, il nous révèle qu'il pratique la chasse aux skin en sous-sol et que jamais, oh grand jamais, le rap n'a incité à l'émeute. Quand on dit à ses fans de foutre le feu et qu'ensuite tout se met à cramer, on a aucune responsabilité dans l'affaire, ni dans la culture ambiante de l'émeute .

Et puis... Sur le site qui était jusqu'alors vide est sorti le "guide du votant", qui commence par un panégyrique http://www.banlieueactive.com/guideduvotant.pdf qui est un hommage au réalisme socialiste.

extrait :

QUI EST ROST ?
Un jeune homme extra ordinaire de la France d’en bas.
Déjà dix ans que l’artiste ROST est actif dans l’univers du rap indépendant. Devenu l’exemple pour toute une partie de notre jeunesse qui s’intéresse au hip hop, aujourd’hui il n’a plus rien à prouver au rap français.
Militant de la première heure, il est le haut-parleur de la masse silencieuse.
Symbole d’une immigration qui se bat pour réussir son intégration malgré toutes les difficultés qu’il a rencontrées, il a grandi à Belleville, un des quartiers les plus défavorisés de la capitale. Avec ses 9 frères et soeurs dans un squat de 28 m2, dans un immeuble complètement délabré qui s’est écroulé à peine un mois après leur évacuation. Puis en banlieue parisienne. Il fut sans papiers pendant plus de 5 années avec les lois Pasqua…
Malgré une jeunesse agitée entre bagarres et règlements de compte, qui ont enlevés la vie à bon nombre de ses amis, il a toujours refusé de subir sa situation et s’est battu ardemment pour s’en sortir. Son indépendance et son envie d’échapper à un quotidien morose dans « un quartier où les gens ont la haine » ont finalement fait de ROST un homme rempli d’espoir, réalisant très tôt que tenir les murs de son quartier 24/7 ne rendrait jamais sa mère souriante.
Après avoir fait ses premières armes avec le graffiti en créant le crew CMP, un sigle qu’il ne lâchera plus, Rost tâtera le stylo et le cahier de rimes tout en continuant les cours. En 1996, il sort en totale indépendance son premier disque Vénèr com’ Lucifer avec son groupe CMP. Le label CMP Productions était né. À peine majeur,
Rost devient la voix des opprimés et l’écho des quartiers difficiles. Aujourd’hui chef d’entreprise, artiste engagé et militant, c’est l’un des hommes les plus respectés du hip hop Français. Avec plus de 300 000 exemplaires d’albums vendus et 24 disques produits, il est devenu en quelques années la figure emblématique du hip hop Français indépendant et s’est imposé comme la référence en la matière. Avec ses deux derniers albums intitulés La voix du peuple et J’accuse, engagés politiquement
et socialement, ROST dénonce une politique sociale désastreuse exposant la masse populaire à une précarité absolue.
Homme de terrain, il prolonge son discours sans concession par un activisme au service de tous ceux que la France « d’en haut » laisse sur le bord de la route.

(et en plus il est modeste)

Le guide se termine par une incitation a acheter des T-shirt et par ce cri incandescent de "la voix des opprimés" :

NOIR SUR BLANC
SORTIE DE L’ALBUM : SEPTEMBRE 2007

Quand la conviction politique est là, y'a pas à dire, elle balaye tout sur son passage!





----------------2008------------------
-------------Le retour !--------------



Lalane, Pachelbel, Rost... Ce coup-ci, le marketing "citoyen" s'attaque au SDF... Et ça fait mal !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!