Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

jeudi 7 février 2008

RAMBO

Dilemme, tu veux aller voir le nouveau Rambo, mais ta conscience t'en empêche, tu sais que dans le désordre : NRA, Bush, Irak, boucherie, propagande, Guantanamo, Birmanie, junte, victimes, compassion, violence, guerre, armes, républicains, empire etc..
PAS BIEN !



Certes.. mais au fond tu es triste, surtout si tu es de sexe masculin. Tu te rappelles quand t' étais un sale gamin, un merdeux, que tu pouvais te permettre de tuer sans remords. Tes parents soixante huitards n'avaient pas voulu t'acheter de flingue en plastoc, mais rusé, tu t'en étais procuré un à la récré... Et ensuite, quel massacre! Combien de victimes imaginaire à ton actif jeune chien de guerre ? Et tu voulais pas faire les indiens toi, non, que les visages pâles! PAN!




Vite, une thérapie, comme dans Troudupsy Magazine, ... "Violent therapy"... Retrouvons cette merveilleuse brutalité primitive qui était en toi, cet appétit de tueries venu du fond de l'enfance... Du courage soldat ! J'ai une solution mais c'est pas pour les tafiolles mecs sensibles!

Voici la vidéo qui va te guérir, tatsouin !
"Les branleurs parlent aux branleurs"...



Tu as tenu jusqu'au bout ?
Alors, te voilà passablement énervé par cette dégoulinante et prévisible bien-pensance !
A présent on peut penser jungle, penser Rambo...

Il était une fois... Dans la lointaine Birmanie...

...Une bande de connards d'humanitaires, tendance cul-bénits évangélistes. Des zozos partis distribuer des bibles et accessoirement soigner des gens.
Ces pétzouilles de pacifistes se font capturer par des viets Birmans, mais pas du Birman "freedom", nan, du Birman méchant.
Pour les différencier, rien de plus facile, le modèle "freedom" ressemble à un mec cool, un turban sur la tête, habillé de surplus militaires de l'Est, le méchant arbore un uniforme guindé et un sourire sadique.
Donc, le bon pasteur de cette bande de charlots, un peu gêné de les avoir envoyés au casse-pipe, demande à Rambo de guider une troupe de mercenaires dans la jung'.

_ Essayez au moins de ramener les bibles !

Un Rambo au service de Dieu... On regrette le paria puant, le routard psychopathe, mais ne boudons pas notre plaisir...
Sans entrer dans le détail, sache tout de même que le chef des méchants est tellement méchant qu'il en est pédophile.
Ses sbires sont si lubriques qu'ils arrivent à violer des filles sous les tirs de leurs propres mortiers. Mieux encore, ils besognent leur victime au milieux des copains qui crament tout au lance-flamme, tirent, éventrent, lancent des grenades, mitraillent... Ca sent le dommage collatérale...

Que dire de plus... Le groupe de mercenaires exécutera une belle opération commando, tout en finesse, minutée au poil de c.. mais ça foire à cause d'une fille (comme d'hab)...
Dès lors, l'heure n'est plus aux fines embuscades, Rambo fait tout péter, même la jungle!
Les vilains finissent en pâtée ronron...
Le sang numérique gicle à gros bouillon !
Raaaah Lovely !!

Un des singes pacifistes apprendra même à tuer à coups de pierre, comme dans 2001, pour devenir humain plutôt qu'humanitaire.
Un vrai message d'espoir !
La salle est hilare, les jeunes applaudissent pendant le film, fin de l'histoire, Johnny retourne à la terre car la terre etc..


Je me suis bien marré, et puis... le remords m'a de nouveau submergé : NRA, Bush, Irak, boucherie etc..

Vite, une chanson d'Eric Mie !



Grrrr !


Pour ceux que la guerre intéresse, passionne même, il y a ce site : http://theatrumbelli.hautetfort.com/

1 commentaire:

  1. Tu vois, je pense que même si ce film est bourrin il ne véhicule pas un message aussi con qu'on pourrait le penser.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!