Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

dimanche 9 mars 2008

Pourquoi veut-on faire des "Arabes" des "Musulmans" ?

Bon, ce blog devient trop consensuel (sisi!), il faut que je retrouve ma ligne directrice : me faire des ennemis 2.0 !
Se faire détester des "MTaRace" tient...
En évoquant le souvenir d'un bon copain.

Laissez-moi vous racontez mon jeune temps et une belle histoire façon Licra.
Je suis arrivé à Paris puis en banlieue à 8 ans. J'ai suivi toute ma scolarité à l'école publique.
La mixité sociale existait dans les écoles que j'ai fréquenté, la mixité ethnique aussi. Le collège était à l'image du pays, minorités visibles, invisibles et petits blancs majoritaires.
J'avais pas mal d'amis, un de mes copains c'était Mounhir, d'origine "arabe" ("Beur" c'était dans les séries de TF1 et les cénacles parisiens).
"Arabe"... C'est à dire pour nous, à l'époque, une vague origine bronzée et indéterminée, absolument pas scientifique. Ça commençait au Maghreb pour échouer sur les pentes de l'Himalaya en passant par l'Iran, nous étions de jeunes ignorants...
Je ne lui ai jamais demandé des précisions sur l'origine de son père, je m'en foutais, et lui n'a jamais cru bon de me préciser fièrement qu'il était de Tunis ou de Zanzibar. Nous passions beaucoup de temps ensemble, même quand nous aurions dû être en cours. Nous n'étions pas des voyous, ni même de mauvais élèves, juste de jeunes gens qui faisaient parfois la pause comptoir. On buvait des Pelforth brunes, Mounhir était mon prof de baby-foot et moi son prof de flipper...
Je ne l'ai jamais traité de "sale arabe", même pour me marrer, et lui n'aurait jamais eu l'idée saugrenue de me traiter de "sale français"...

Pourquoi j'écris ces souvenirs de potache ?

C'est parce que jamais, mais alors oh grand jamais, je ne l'ai considéré comme un "musulman", car il ne l'était pas !
Le "multiculturalisme" était loin... Très loin...

Que s'est-il passé ?

J'ai une vague idée, afflux massif d'immigrés, point de rupture, terreur verte, quartiers balkanisés... Pas seulement... Il y a une volonté politique. J'ai vu le nabot parler de "préfet musulman", remettre le sort des "arabes" entre les mains des barbus de l'UOIF, j'ai lu le livre de Jacques Alain Léger, Tartuffe fait ramadan, il jetait là un beau pavé dans la mare, ce vieux dégoutant...
Fini les "arabes", faites passer le message : tous "musulmans".
D'ailleurs c'est raciste de dire "arabe", "musulman" c'est plus respectueux...
Tu parles...

Ce soir je sais pas pourquoi, je pensais à ce pote d'enfance, perdu de vue après le bac...
Je me dis que lui aussi est devenu "musulman" malgré lui, victime de la répugnante appétence à la bigoterie d'une élite imbécile. Sans parler du politiquement correct des SOS racistes.
Rattrapé par une religion dont on peut volontiers se passer, il y arrivait très bien, il doit être le premier surpris... Attaché d'office à cette "Oumma" dont il n'avait rien a foutre.
Si ça se trouve, il bouffe halal maintenant et boit du jus d'orange... Peut-être par peur de la police communautaire.... Ou alors, il emmerde le monde en sifflant des bières dans un troquet, les jours de ramdam...

Pour la jeune génération, la question ne se pose plus... Ils sont "musulmans"...

Triste époque, je vais me pager....


En espérant avoir eu l'heur de vous déplaire très chers lecteurs.



7 commentaires:

  1. "Arabe" est un mot odieusement raciste. D'ailleurs, ne dit-on pas "institut du monde reu-beu"? "Reu-beu-ie Saoudite"? "Pur sang reu-beu"? "Chiffres reu-beus"?

    RépondreSupprimer
  2. De la part d'Aturnel.

    J'ai bien aimé ton texte! surtout que aujourd'hui beaucoup de personnes d'origine maghrébine ne font quelques pratiques de la religion musulmane comme le Ramadan, mais ne sont pas musulmans. Ils ne font que cela par revendication identitaire (c'est bien ça le problème, c'est parce qu'ils ont un problème personnel d'intégration: suis-je d'ici? (la France) ou de là-bas? (pays de mes ancêtres?).) Il fau que les gens sachent que l'on peut-être Basané et athée, Blanc et musulman, Noir et chrétien.

    RépondreSupprimer
  3. Je pense surtout qu'il s'agit d'une entreprise de reprise en main par les nouveaux arrivants du "bled", par le quartier qui devient peuplé uniquement de "musulmans", par l'école plus du tout mixte ni à l'image du pays, il suffit d'ajouter une super mosquée avec son "centre culturel" qui ne vend que des bondieuseries... On ajoute à ça la volonté politique des américanolâtre communautarophiles, les intérêts des lobbys, l'envoie d'imams depuis des pays ennemis de la France, la main mise des puissance étrangères sur les dirigeants des lobby...

    Et on y est.

    RépondreSupprimer
  4. Oulala, tu va chercher bien loin mon ami. Toi tu met tous dans le même sac tu mélange et tu crache dessus.
    et ca veut pas dire grand chose se que tu dis, mais bon, c'est ton coup de gueule.
    J'ai beau relire, tu ne dit vraiment rien, c'est ton opinion, je comprend pas, les lobby, les volontés des americano...??? heuuuuuuu.

    RépondreSupprimer
  5. Oui, je met tout dans le même sac, n'étant pas complotiste, je crois plutôt à des conjonctions favorables d'intérêts de la part de tous ces affreux à un moment T plutôt qu'à un seul deus ex machina.

    RépondreSupprimer
  6. CONNARDDDDDDDDDDDDDDD

    RépondreSupprimer
  7. Enchanté, moi c'est Kroulik.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!