Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 19 avril 2008

Entendu chez FOG

"Aujourd'hui, il n'y a plus d'ouvriers en France."

Juppé sur le plateau ne relève pas.
On devrait dire au subtil journaleux, qui a pondu son petit sujet derrière un PC depuis son bureau parisien, que ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'usines sur le boulevard St Germain que les ouvriers ont disparus de la France entière.
Le mépris de cette caste médiatico-politique qui prend ses rêves pour des réalités est sans limite. Surtout quand on propose comme reclassement aux ouvriers d'Hénin Beaumont d'aller bosser pour 300€ au Brésil.

Dédicace à FOG and Co :

La teinturerie Staf d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) veut licencier sept personnes. Et rien ne semble pouvoir l'arrêter. Lors d'un entretien hier, la direction s'est rendue compte qu'elle ne pouvait pas licencier une employée en raison de son handicap. Qu'à cela ne tienne. Elle a fait appeler une de ses collègues qui manifestait justement devant l'usine en signe de soutien pour la licencier à sa place. « C'est inhumain, dénonce Pierre Ferrari, adjoint au maire d'Hénin-Beaumont. Ce n'est pas réglementaire. » Le groupe italien propriétaire de l'usine avait déjà proposé des reclassements au Brésil, pour 315 euros par mois. Des salariés ont décidé d'aller aux prud'hommes. « On va leur réclamer un maximum de pognon, assure l'un d'entre eux. Ils se sont foutus de nous, ils vont le regretter. »
http://www.20minutes.fr/article/225638/France-Des-salaries-completement-abuses-a-Henin-Beaumont.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!