Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

lundi 28 avril 2008

Intolérance d'un Béotien

A lire avant de mater la vidéo :
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=68824

Je vous présente la vidéo d'un de ces êtres mal éduqués et inélégants qui osent émettre des jugement de valeur quant à l'œuvre d'un artiste contempourien.
Celui-ci s'est ému de ce qu'un génie costaricain, Guillermo Vergas Habacuc, ait attaché un chien affamé ramassé dans la rue, lors d’une exposition,devant une œuvre faite en croquettes....



Quel esprit étriqué pas vrai ?

Ca en dit tellement long sur le public d'art contempourien, aussi dégénéré subtil que "l'artiste".
Prêt à absolument TOUT accepter du moment que c'est estampillé ART. C'est vraiment l'esprit moutonnier et courtisan libre poussé dans ces derniers retranchements.


Plutôt que de signer des pétitions, je préfèrerais me faire artiste à mon tour et attacher Habacucu à un arbre au milieu d'une forêt pour qu'un public d'écureuils le voit lentement crever.
_ Mais vous êtes fou, c'est un meurtre!
_ Non, c'est de l'Ârt.
_ Ah, bon, alors c'est différent. Je suis un mec ouvert et hype, continuez maitre.

4 commentaires:

  1. C'est absolument immonde.
    Je l'aurai transformé en pâté pour chien.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si c'est moi qui est l'esprit tordu, calculateur et froid a force de jouer aux echecs, mais je ne crois absolument pas à cette histoire.

    Peut être que la dernière oeuvre de "Halacuc" est de faire signer des pétitions contre ses oeuvres et sa supposé maltraitance des animaux pour souligner la superficialité de notre société qui en vient à accorder des droits aux animaux alors que certains hommes n'ont pas le dizième de ces droits.

    Le problème de l'Art "Contenpourien" c'est qu'ils jouent avec les concepts en oubliant de produire de la beauté. Et finalement selon leur vision du monde, "Tout est art" puisque a chaque chose peut être adosé un concept.

    RépondreSupprimer
  3. La vérité c'est que le chien n'est pas mort, en revanche, c'était bel et bien un chien des rue en très mauvais état attaché devant une œuvre en croquettes.

    Ca rappelle le supplice infligé par un "artiste" belge à un perroquet acheté fort cher par Delanoué, heureusement libéré.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a aussi cet "artiste plasticien" allemand, George jenepluscomment qui recherche un homme moribond pour l'exposer jusqu'à sa mort...
    Qui osera dire que l'art n'est pas mort?

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!