Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

dimanche 20 juillet 2008

« Affaire Siné » : SOS Racisme se range aux côtés de Philippe Val et de Charlie Hebdo


On n'attendait plus qu'eux...

COMMUNIQUE DE PRESSE

SOS Racisme soutient Philippe Val et Charlie Hebdo


SOS Racisme tient à manifester sa plus vive réprobation face à la campagne de haine télématique déclenchée contre Philippe Val suite à l’annonce par ce dernier de la fin de la participation de Robert Siné à l’hebdomadaire Charlie Hebdo.

A cet égard, nous tenons à rappeler quelques éléments.

Tout d’abord, les propos de Siné – amalgamant réussite sociale et conversion au judaïsme - sont au minimum des propos douteux qui ont pu légitimement choquer les personnes qui en étaient destinataires. Et ce d’autant plus que la fin de la chronique de Siné rajoute quelque peu au « malaise » lorsque se trouve écrit sous sa plume, concernant un édito de Christophe Barbier dans l’hebdomadaire l’Express : « Croyez-vous que ce Christophe Barbier qui se permet d’admonester les musulmans, les enjoignant brutalement d’abandonner leurs traditions, aurait le même culot pour s’adresser aussi violemment aux Juifs ? Moi, honnêtement, entre une musulmane en tchador et une juive rasée, mon choix est fait. » [ndk: moi aussi :)]

Ensuite, le traitement journalistique de cette « affaire Siné » a été pour le moins « étonnante » tant la reprise des ragots auront été légion dans les papiers et les sons consacrés à cette affaire. Il est notamment étonnant qu’ait pu être distillée l’idée que la décision de Philippe Val aurait pu procéder de la volonté de faire taire un soutien à Denis Robert ou de remercier Nicolas Sarkozy pour avoir témoigné en faveur de Charlie Hebdo dans le procès des caricatures.

Ensuite, la violence des réactions antisémites – fussent-elles cachées sous le voile pudique de l’antisionisme – sont bien évidemment non seulement intolérables mais devraient surtout faire réfléchir tous ceux qui auront laissé la porte ouverte à la lecture « complotiste » de l’ « affaire Siné » en présentant les arguments de quelques esprits dérangés comme des thèses parmi d’autres.

Pour notre part, nous apportons tout notre soutien à Philippe Val et à l’ensemble de l’équipe de Charlie Hebdo qui, numéro après numéro, s’efforcent d’œuvrer à la critique des idéologies de la haine raciale et de leur manifestation. Nous espérons instamment que, dans les jours qui viennent, le lamentable spectacle consistant à prendre pour cible des personnes rigoureuses en matière de racisme et d’antisémitisme cessera.

Par ailleurs, SOS Racisme ne ferme la porte à aucune action judiciaire relative à cette affaire.[ndk: autrement dit, SOS-wacistes menace: le bras armée de la pensée unique va s'abattre sur les défenseur de Siné... Tremblez les g... ais-lurons]

5 commentaires:

  1. Donc à mon petit jeu-concours, la bonne réponse était Sopo !
    Texte lamentable encore une fois.

    RépondreSupprimer
  2. "Les heures les plus sombres de notre histoire" ™

    --
    La Licra juge "indignes" les propos de Siné, licencié de Charlie Hebdo

    PARIS (AFP) — La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a jugé "indignes" samedi les propos tenus par le dessinateur Siné dans une chronique qui lui a valu d'être licencié de Charlie Hebdo.

    Dans une chronique publiée le 2 juillet par Charlie Hebdo, Siné ironisait sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy avant son mariage annoncé par la presse avec la fille du fondateur des magasins Darty. Il a depuis été licencié de l'hebdomadaire satirique.

    Le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, Philippe Val, "était parfaitement justifié à sanctionner les propos indignes tenus par Siné sur le fils du président de la République", estime la Licra dans un communiqué.

    "Les allégations de trafic d'influence et de cynisme ainsi que le rapprochement glauque opéré entre le Juif et l'argent renvoient aux temps les plus misérables de l'antisémitisme des 19 et 20es siècles", ajoute la Licra.

    Selon la Licra, qui menace de porter plainte,, la chronique de Siné "appelle la plus vive et méprisante indignation".

    RépondreSupprimer
  3. Hihi, dans la famille pensée unique, je voudrais la mère.

    Bonne pioche!

    RépondreSupprimer
  4. "le licenciement de Siné participe des procès en sorcellerie qui se multiplient aujourd'hui pour maintenir une psychose du juif persécuté." - Gisèle Halimi.

    http://tinyurl.com/5kuhoa

    RépondreSupprimer
  5. http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/medias/medias__pouvoirs/20080718.OBS3451/philippe_val__cela_devient_trop_degueulasse.html?idfx=RSS_medias

    L'arroseur arrosé !

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!