Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

vendredi 29 août 2008

Recette à destination des parents de la classe moyenne

Vous !


Oui vous, que le Sida, la drogue, les racailles terrorisent ; qui avez un jeune à la maison et ne savez plus quoi en foutre tout en souhaitant qu'il "réussisse".

Sachez que les jeunes ont l'envie biologique de s'accoupler, pourtant, sans toit et sans ressources qu'ils sont, sans votre aide, ils n'ont aucune chance d'y arriver bien longtemps.

Aidez-les donc! Favorisez la nature!

Voyez d'un bon œil l'arrivée dans votre foyer de cette "copine", de ce "copain" du même âge. Si l'ado en question ne vous plaît pas, attendez le suivant ou la suivante... Pourvu que ça finisse en couple.


Quand vous pensez tenir le bon, allez-y, mettez tout à disposition: votre argent, votre maison, votre voiture, votre chambre, votre lit et même vos sextoys...

Quand on aime on ne compte pas !

Vous verrez, vos jeunes deviendront bien moins inquiétants une fois qu'ils évolueront dans ce décors de théâtre.
C'est bon pour les études!
Embourgeoisés, assagis, sexuellement sains...
Réglée comme un coucou suisse la gamine, terminées les crises d'hystérie pour cause de libido à fleur de peau !
Calmés les élans masturbatoires de ces gnards, plus d'exhibitions devant la ouebkam, livrés à tous les vents de la pédérastie... Maintenant ils font sagement l'amour avec leur "mec" ou leur "meuf" .

Le fruit de vos entrailles est devenu votre tendre complice, vous pouvez même faire des sorties en couple, sympa, hein... MAIS attention, méfiance... La nature est l'ennemie du parent moderne.

J' explique, prenez des notes :

Votre devoir de parents est de veiller à ce que les deux chapons ne forment qu'une parodie de couple. A ce que la fille prenne bien sa pilule et que le garçon mette bien sa capote règlementaire (on est jamais trop prudent, Saint Act-Oup priez pour nous) jusqu'à la fin des études..

Le programme tient en trois mots: le couple stérile. Il faut empêcher que ça aille trop loin!
Les jeunes sont pervers et peuvent finir par vouloir un gamin...
C'est in-en-vi-sa-geable!
Pulsion ignoble et morbide qui oblitère l'avenir brillant que vous leur avez prévu!
Pourquoi?
Ben euh... Parce que c'est comme ça, regardez dans les sitcom comment ça se passe!

Les cultures passéistes considéraient le bébé comme le prolongement du couple installé, mais les modernes non, tabou absolu, fini le décors, on sort fifille de sa cage dorée, direction l'IVG. --->

Pense à tes études !
Shluuuurp!
Voilà, le ménage est fait.

_ Vous pouvez retourner vous amuser les enfants!

--------------------- FIN DE LA RECETTE------------------------------

...quand une connasse ou un connard progressiste et souvent "féministe" vous dira que mai 68 a fait tomber les tabous de la société, vous lui parlerez des nouveaux qu'ils ont mis à la place.
De cette société de vieux vampires.

De la réaction des parents à l'annonce d'une naissance avant diplômes tamponnés et embauche certifiée...
Vous leur parlerez des incroyables facilités misent à la disposition des étudiantes mères par l'administration scolaire et universitaire...
Du mépris qu'une jeune fille "bien"aura à subir de la part de ces gens "fun&cool" si elle décide d'enfanter entre disons 18 et 27 ans...

Trainée devant les toubibs par ses parents, son copain ou ses copines... Par amour...

Méfiez-vous de ces gens qui vous veulent du bien les filles.


Elles auront droit à une fenêtre de lancement à la fin des études...
Si ça fonctionne encore... Si elles n'ont pas avorté trop souvent...

Et les toubibs d'écrire à présent des bouquins savants "ne faites pas de gosses après trente ans pauvres inconscientes!" destinés à cette génération de filles sacrifiées à la glorieuse "carrière" de cadre sup, expertes en yoghourt ou en vente d'espaces publicitaires pour la grande satisfaction de parents carriéristes par procuration.

A force de tourner en rond, les hamsters finissent par mourir sur la banquise - Oscar Wilde.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!