Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

mardi 23 septembre 2008

Sarko fait chevalier de l'ordre de YaHWéH

Un montage qui fera bander Jaimetonstyle

A New-York, la "fondation Elie Wiesel pour l'humanité" va lui décerner la médaille militaire humanitaire et il va recevoir de la part de "la fondation appel de la conscience" (une autre organisation juive américaine) la médaille de l'homme d'état 2008.

La "fondation Elie Wiesel pour l'humanité" récompense son soutient à Israël et ses efforts pour améliorer les relations franco-américaines.

La récompense de "la fondation appel de la conscience" sera remise par le Rabbin Arthur Schneier, et c'est Henry Kissinger qui présentera le French leader accompagné de sa femme.

Source

Le papa de Nicolas devrait peindre son fils arborant ses breloques au milieu de son oliveraie en Israel (3.600 arbres offerts par Shimon Peres), ça ferait un joli portrait officiel qui viendrait admirablement compléter la superbe photo de l'homme à l'oreille dorée.

2 commentaires:

  1. On ne fait pas la fête

    Et voilà qu'il est reçu par le gotha franco-new-yorkais, dans ce lieu branché, une banque désaffectée aux colonnes corinthienne. Smokings et robes longues : les hôtes ont payé leur place 1 500 à 75 000 dollars, tandis que la planète finance n'en finit pas de s'effondrer. En guest star, Michael Douglas, l'ami d'Elie Wiesel mais aussi le héros du film Wall Street, accompagné de son épouse, l'actrice Catherine Zeta-Jones.

    Il y a des amis de toujours, comme Martin Bouygues, et le défilé des patrons du CAC 40 : Maurice Lévy (Publicis), Anne Lauvergeon (Areva), Lindsay Owen-Jones (L'Oréal), etc. On y retrouve les exilés politiques, comme Philippe Douste-Blazy, recasé à l'ONU, ou Renaud Dutreil, à peine embauché par LVMH. Et des stars déchues, comme l'ancien patron de Vivendi, Jean-Marie Messier. Le show commence par les hymnes nationaux américain et israélien, suivis d'une Marseillaise. On écoute une jeune violoniste et la déclaration d'amour d'Elie Wiesel à la France et à Nicolas Sarkozy.

    "Ce prix, je ne le mérite pas : il y a encore tant de choses à faire et le monde va si mal", déclare le récipiendaire, qui se veut modeste : "Pour être un bon président, il faut beaucoup de doute."

    A la sortie de la cérémonie, en compagnie de son épouse Carla Bruni, le président, en smoking lui aussi, précise, pour ceux qui ne l'auraient pas compris : "On ne fait pas la fête."

    Le Monde
    http://tinyurl.com/4cug47


    Amis de toujours eux aussi probablement, Wiesel & Attias. Le monde est petit!

    http://img144.imageshack.us/img144/2499/eliewieseletrichardatttyz2.jpg

    (Ca n'est pas la soirée d'hier)

    RépondreSupprimer
  2. + de photos :)

    http://tinyurl.com/3l3vvg

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!