Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

mardi 9 septembre 2008

Siné Hebdo, c'est mal barré

Avec Michel Onfray...



J'aime bien défendre ce personnage qui est constamment attaqué pour de mauvaises raisons par des gens qui ne l'ont pas lu, ou si peu. J'apprécie les philosophes hirsutes, interdits au programme, qu'il se fait une joie de déterrer. Et puis c'est une excellente façon de me faire encore plus d'ennemis amis...

Ceci dit, le voir rejoindre un journal né d'un mauvais procès en bien-pensance ça me fait marrer. C'est comme si ils avaient embauché un flic.

Onfray est non seulement pour la loi gay sot, mais pratique dans ses textes la bien pensance la plus convenue et à rebours. La reductio ad hitlerum pré-fuhreriste d'un "autadafiste" en puissance, lui qui regrette l'épuration des anciens.

Fustigeant la misogynie, si courante, des grands philosophes (on se demande bien pourquoi), l'antisémitisme des uns, le goût de la violence des autres etc..

L'exemple qui m'avait le plus frappé étant un petit tableau anachronique "à la Onfray" du méchant Kant dénonçant un résistant caché sous son matelas à la gestapo pour ne pas avoir à mentir.

Il balance ce genre de truc en se gardant bien ensuite d'essayer de penser la place faite à la violence dans le miraculeux hédonisme sympa... Pourtant, des résistants, ça se bat non? Ca torture, ça tue des innocents un résistant... hein, qui fera le gardien du square? Euuuh, du jardin.

Bref, il l'a décidé une bonne foi (houps) pour toute, il n'en démordra pas, il est "de gauche, féministe et amateur d'art contemporain"... Un vrai paria ce Mimi.

Tout ce qu'il faut pour rentrer au Fouquets dis donc!

Blagues à part, si il n'était question que de philosophie...
Après tout, pourquoi pas, intemporalité des idées etc.. mais notre Torqueminus s'en prend aussi aux écrivains!
Alors là, non!
Qu'on examine la vie des philosophes à l'aune des préceptes de vie qu'ils entendent nous inculquer, pourquoi pas... mais la vie des écrivains, je m'en branle, seule l'œuvre compte. Elle est bonne ou mauvaise, mais les critères sont littéraires, pas biographiques ou politiques.
Si il n'y a plus personne pour défendre Junger, Céline, Aragon ou Rebatet, nous serons de ceux là My Michel. Quelque part sur la toile, pas dans un journal qui tente de ranimer la flamme de 68, mais sur le réseau, là où, pour l'instant, on a encore un peu le droit de s'exprimer en liberté.
A moins qu'une nouvelle loi ne soit votée et que tu la défendes encore...

Une dernière chose. Mimi a fait la promotion de Besacemolle, le Bensaïd Boy de la LCR, la grande classe pour un "libertaire"...

2 commentaires:

Attention, lapin méchant!