Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

dimanche 26 octobre 2008

Terroriste émotionnel



Le pitre des plateaux est ici >>> http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=137670.html

Cet homme arrive à hurler et vitupérer sans jamais poser la question socialiste qui fâche: la France a-t-elle les moyen d'accueillir toute la misère du monde. Quelles sont les causes?
Et si notre territoire était intégralement couvert de HLM, aurait-on le droit d'enfin s'interroger?
Je ne suis pas un salaud, la condition des SDF me fout les boules, mais j'aimerais savoir combien coûte à la France les familles en situation irrégulière hébergées à l'hôtel, le coût des centres de rétention à la con, les ballets tzigane entre ici et la Roumanie etc..

Bientôt le chapiteau Legland en banlieue? Vidéo très intéressante. On comprend bien le projet...


Les "bœufs" t'emmerdent Dugland.

3 commentaires:

  1. La bonne nouvelle c'est qu'avec son immitation de Cali chez Ruquier il pese plus grand chose.

    Il a du se verser 50,000 euro sur son film - il reversera aprés ce qu'il reste, les "benefices" - et doit etre maintenant à l'ASSEDIC spectacle à 175 euro la journée!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours cet amalgamme "divers = pauvre" assez lassant à la longue mais logique pour les angélistes, ces braves gens issus de milieux aisés (bon ok moi aussi) et/ou complètement abrutis (idem, peut-être) qui n'envisagent pas qu'un pays riche comme le nôtre puisse abriter voire générer des injustices sociales sur sa population, lesquelles seraient réservées aux "malheureux immigrés".

    Le discours de gauche est poussé très loin en ce sens, votre billet suivant le montre avec Porcinet: un coloré est toujours un misérable (discours qui, au passage, agace y compris les bourgeois noirs et les "beurgeois") et un blanc pauvre ça n'existe pas, c'est un "beauf" -avec le train de clichés- ou un boeuf (le Général sera content d'apprendre que les Français ont grandi).

    Petite anecdote personnelle pour illustrer: avec une collègue (surdouée, fille de très bonne famille, fiancée à un garçon plein d'avenir, autoproclamée fumeuse occasionnelle de joints et "de gauche") nous confectionnions un plâtre à une cadre commerciale noire aux Urgences, avec la radio en fond. Arrivent les infos: ma camarade continue à chantonner en entendant les plans sociaux concernant des entreprises locales (des centaines d'ouvriers sur le carreau) mais pousse une exclamation aiguë et interrompt son activité en apprenant qu'une clandestine -à Paris (loin de chez nous)- a été expulsée; la femme sur le brancard a eu un haussement de sourcils qui en disait long...

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de mater son passage chez Ruquier... Cali a lancé une mode insurrectionnelle. Après les diverses contestations gauchistes qui envahissent les plateaux TV, les stars qui pètent un câble après les avoir contredits.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!