Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 22 novembre 2008

68ards, un jour vous allez payer...

Un mail que me transmet un lecteur... Voilà ce que peut recevoir un trentenaire diplômé et ne faisant partie d'aucune minorité "discriminée"
Le prochain qui me parle de discrimination, je lui crache à la gueule.

4 commentaires:

  1. La Crise, Kroulik, la Crise!

    Elle arrive, elle est là, si elle continue sur cette lancée...

    karimrossmann

    RépondreSupprimer
  2. Ah! J'en ai aussi toute un collection, de lettres comme ça...
    Tout autre chose, mais aussi agaçant: si tu as l'occasion d'aller dans un bureau de presse cette semaine, je te conseile de feuilleter le Figaro Madame, c'est un numéro spécial art contempourien...au sommaire: "kit de survie pour les dîners en ville", "le retour des femmes dans l'art", Emma de Caunes à moitié à poil et environ la moitié du magazine consacrée à la pub. Tout un programme! J'ai craqué, je l'ai acheté.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai peur de ne pas comprendre. Un type est refusé pour une embauche. La lettre de refus ne donne aucun motif. Vous en déduisez que c'est parce qu'il n'est ni noir, ni arabe, ni homosexuel.

    Rien ne vous permet de le dire. Parce qu'il est trentenaire et "diplômé", on devrait accepter sa candidature à n'importe quel poste?

    Des gens dont on refuse la candidature à des emplois, il y en a des dizaines de milliers tous les jours. A ce compte-là, n'importe qui faisant partie d'une "minorité discriminée" pourrait alléguer qu'il est refusé parce que noir, arabe, etc. Beaucoup le font, d'ailleurs. Ce n'est pas plus intelligent que votre hypothèse.

    RépondreSupprimer
  4. Non Robert, je tiens juste à montrer que c'est dur pour tout le monde et aussi à rappeler par le titre que certains se sont employés à tout verrouiller tout en nous faisant la morale, ça commence à devenir étouffant.

    P.S. : Je sais que vous vous sentez comme un petit poisson dans notre société libérale, mais ça n'oblige tout de même pas à la surinterprétation...

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!