Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

dimanche 21 décembre 2008

La belle et le vieux vampire...

...vampire branché, écolobobo, blindé, moche, démago, idiot, sans talent, ancien GO du club med (à compléter).


Merci à FDS pour cette pépite!
Il faut que cette génération de jouisseurs inconséquents s'habitue à se prendre dans la tronche le retour d'expérience des jeunes qui ont grandi dans la société de merde construite autour du nombril (et je suis poli) de ces peine-à-jouir.
Et ce gros sac persiste à dénier le retour d'expérience de la gamine (sacrément courageuse, vu le positionnement de 99% des membres de la grande famille du chaubiznaiss à ce sujet), tout fier qu'il est de se se griller son petit pétou en se croyant jeune et rebelle... des fois qu'on voudrait lui ôter son doudou de la trogne à ce poussah équitable, ce bedonnant bredouillant.
"Hé t'as jamais fumé un pétard?" lance-t-il tout frétillant...
...paré pour la grande marche des fiertés consuméristes. La grande jouissance des boulimiques constipés.
Trop bon délire!

Montjoie!!!
Mon épée, mon arc, mon martel!!!

17 commentaires:

  1. Bah, moi aussi j'ai fumé des pétards, et ça me rendait encore plus réactionnaire contre ces vieilles loques soixante huitardes !

    RépondreSupprimer
  2. qui est ce gros goret ?

    RépondreSupprimer
  3. Quel abruti pseudo-branchouille... Je suis sûr qu'il pense plaire aux jeunes en faisant ça, il s'est pris un bon coup de réel dans la tronche.
    Je connaissais peu Sarah Forestier auparavant et ne savais absolument pas quoi penser d'elle. Voila une opinion courageuse qui la fait monter dans mon estime.

    Au fait qui est ce post-soixante huitard pro cannabique en face d'elle?

    Louis

    RépondreSupprimer
  4. C'est Marc Jolivet, inventeur de l'humour à double menton.

    RépondreSupprimer
  5. D'ailleurs, j'ai remarqué que Bégaudeau a le même humour que Jolivet.

    RépondreSupprimer
  6. quel connard ce jolivet !!

    RépondreSupprimer
  7. Gros bémol : certes, Jolivet est un gauchiste notoirement attardé, mais il a du talent et m'a déjà beaucoup fait rire (le sketch du digicode, entre autres) - ce qui n'est déjà pas mal à mes yeux. Ensuite, la gourgandine qui se pare de toutes les vertus l'attaque avec une maladresse et une naiveté rarement rencontrées. Le parlé "djeunze", le côté "moi j'ai des amis qui", enfin bref, cette dialectique de cour d'école fait bien rigoler l'autre baudruche. La position quasi pol-potesque de la mignonne Sarah sur les pétards est grotesque autant qu'indéfendable. Je fais partie de ceux qui ont fumoté des pétards vers leurs 25/30 ans sans qu'il ne m'arrive rien. Et je n'en ai pas rallumé depuis environ 20 ans... Tu parles d'un junkie.

    Kalle

    RépondreSupprimer
  8. Jolivet n'est rien d'autre qu'une huitre. Il est vraiment trop c.n .

    RépondreSupprimer
  9. Ne pas oublier que les gamins d'aujourd'hui fument des variétés modernes avec un taux de THC inconnu sur terre il y a dix ans.

    RépondreSupprimer
  10. Kalle, je ne pense pas que vous soyez au fait des nouvelles pratiques de consommation chez les jeunes, dont je fais partie. On peut évidemment fumoter quelques pétards et avoir une vie tout à fait réussie, mais aujourd'hui pas mal de jeunes ne se contentent plus de "fumoter quelques pétards". Le produit est aujourd'hui autrement plus puissant, et surtout consommé par certains en masse. La posture que vous qualifiez d'extrême de Sarah Forestier n'est qu'à la hauteur du danger que représente le cannabis aujourd'hui, danger largement accru par des idiots comme Jolivet qui légitiment, sans nuances, des comportements de toxicomanes.

    Louis

    RépondreSupprimer
  11. Cette vidéo montre la totale inversion de notre monde actuel.

    Des deux personnages en présence, un adulte et un enfant, l'enfant n'est pas celui qu'on croit.

    RépondreSupprimer
  12. @ Louis : effectivement, je ne connais pas le pouvoir de nuisance biologique du shit d'aujourd'hui. Pour autant, je reste convaincu qu'il faut déjà être mal barré dans la vie pour s'accrocher à ces choses-là. Je considère cela comme un accélérateur de ratage mais, en amont de ce constat, il en est d'autres - bien plus préoccupants - qu'il conviendrait de prendre en compte avant de crier à la peste et au choléra : explosion de la sphère familiale (merci la génération Jolivet), échec total de l'éducation nationale (merci la génération Jolivet), disparition des repères sociétaux (merci la génération Jolivet), etc. Donc, en un mot, il vaut mieux fumer un Jolivet à l'aide d'un bûcher que de crier à l'assassin avec une pathétique maladresse.

    K

    RépondreSupprimer
  13. Je méprise ces deux personnages. CASSEZ VOS TELEVISIONS.

    RépondreSupprimer
  14. C'est touchant la maladresse, et c'est aussi touchant de voir quelqu'un penser à ses potes qui s'enfoncent mutuellement dans la merde. Dans son métier ça peut lui valoir beaucoup d'emmerdes ce genre de cri du coeur.
    Hors des sans-papiers et des "nique ta mère", point de salut pour le saltimbanque!

    RépondreSupprimer
  15. (et je n'ai pas la télévision)

    RépondreSupprimer
  16. Mon dieu quelle conne.
    Actuellement l'alcool chélaijeune fait bien plus de ravage que le cannabis (résine ou herbe)
    Et contrairement à ce qui est décrété plus haut : "En Europe, il est constaté un taux de THC (résine et herbe) plutôt stable depuis
    plusieurs années" dixit l'OFDT.

    Ce qui fait kiffer la vibe du réac pavlovien c'est de voir le retournement de situation. La petite actrice supposément biberonnée à la bien pensance cool qui tire contre son camp.

    C'est quand même ironique de voir le camps de ceux qui en appelle à la liberté et la responsabilité pour voir chez nous lever l'interdiction de posséder une arme faire leur génuflexions dès qu'une pétasse parle de prohiber le shit pour cause que léjeune manquent leur rendez-vous avec leur destin.

    Et cette manie d'ériger son expérience personnelle en argument irréfragable...

    RépondreSupprimer
  17. Comme d'habitude on essaye de détourner le débat...

    En quoi le fait que l'alcool fasse des ravages devrait invalider la dénonciation des ravages du cannabis?

    Quant au délire sur la légalisation des armes... pathétique.

    Enfin, si ça peut t'aider à t'envoyer ton pétoux dans la tronche en gardant ta bonne conscience et en donnant des leçons... te gène pas, fume.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!