Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 6 décembre 2008

Pour les Chinois la France est un "pays femelle"

Les Chinois font donc le même constat que nos amateurs de rap ... et veulent naturellement nous baiser, eux qui ont encore leurs génitoires (même si on dit qu'ils sont fort modestes).

Extrait d'une interview au Monde:

(...)
La France est donc le maillon faible ?

Oui, et ce, historiquement. Dans mon escadron, à l'armée, on avait l'habitude de dire : "On tape toujours sur le même, comme ça y en a qu'un qui gueule." On est exactement dans la même configuration : la Chine tape toujours sur le même, et en plus elle a la chance qu'en ce moment, il se trouve en haut du dispositif – la présidence de l'UE. C'est merveilleux !

Cela remonte à loin. Les diplomates français ont de tout temps été fascinés par la Chine et en ont une vision totalement déconnectée de la réalité. Nous sommes persuadés qu'il faut être gentils avec les Chinois pour que les Chinois soient gentils en échange [NDK: ça me rappelle kek chose ça]. Parmi les pays ayant joué un grand rôle au niveau mondial, le nôtre est celui qui s'est montré le plus faible vis-à-vis de la Chine. Nous sommes ainsi considérés comme un pays femelle, faible et qui change tout le temps d'avis. Or la Chine ne respecte que la force.

L'attitude de Paris depuis le passage de la flamme olympique n'a pas dû arranger cette image...

La France s'est lancée dans un concours d'excuses alors qu'elle n'y était pour rien. [NDK: pardooon!]Des excuses qui s'inscrivent en outre dans la droite ligne de la tradition diplomatique chinoise : historiquement, un pays vassal marque sa soumission à Pékin en envoyant un émissaire chargé de porter un cadeau. Et que fait Sarkozy ? Il envoie Raffarin, un ambassadeur tout désigné, porter une biographie du général de Gaulle à Pékin.

Comment les Chinois ont-ils interprété ce geste ?

Ils n'ont pas eu à l'interpréter ! Pour eux, c'est extrêmement clair : la France est un pays vassal. Et il sera très difficile de revenir en arrière. On a déjà essayé par le passé : en 1993, Balladur avait envoyé un émissaire, George Friedman, déclarer à Pékin que la France ne reconnaissait qu'une seule Chine, afin de se réconcilier après l'embargo sur les armes initié par la France en 1989. Nous n'y avons gagné que du mépris.


Serait temps que Marianne botte le cul de ces prétentieux...

3 commentaires:

  1. Sauf que Marianne est une belle garce....et cela depuis toujours.

    RépondreSupprimer
  2. L'article n'est plus disponible sur le site du Monde. On pourrait avoir un récapitulatif et savoir qui parle?

    Quant à Marianne, comme toutes les executive women, elle est devenue trop vieille pour se la jouer arrogante et écarte les jambes à qui veut bien encore d'elle.

    Ça nous apprendra à prendre une femme comme symbole...

    RépondreSupprimer
  3. les Chinois et la Chine comme symbole de virilité hum ...

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!