Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

vendredi 27 février 2009

Attention, Meirieu est doxique!

L'immortel créateur des IUFM et de l'a-pédagogie... Le gourou dogmatisant faussement critique, celui qui a régné sans partage sur les bibliographies IUFMiennes, le pondeur de concepts à séduire ceux qui n'ont jamais vu une classe ou un élève... Le grand pourfendeurs des "clercs" qui savent, le thuriféraire de la révolte à haute teneur ajoutée en apprentissage:

(...)
Il n'est pas impossible que la recherche de formes de transgression qui mettent en péril l'intégrité psychologique et physique des enfants et des adolescents, soit liée à la perte du pouvoir transgressif des apprentissages scolaires. Il n'est pas impossible qu'apprendre à lire, qui a été présenté par Jules Ferry comme le moyen de pratiquer le libre examen et de nous libérer de la parole du clerc, soit devenu aujourd'hui un acte d'assujettissement et non de libération : les élèves cherchent à se libérer par des formes de transgression qui ne sont pas intellectuelles, mais qui contribuent à les mettre en péril, voire à les détruire.

Et si, dans la classe, l'essentiel était aujourd'hui de retrouver le goût de la clandestinité, si les enseignants étaient plus souvent des passeurs que des douaniers, s'ils empruntaient un peu plus souvent les chemins de traverse avec un certain goût de l'aventure au lieu de passer leur temps à demander leurs papiers aux élèves, est-ce que nous ne retrouverions pas un peu plus le goût d'apprendre ?

Extrait de son blog.

Bref, ce fromage mou classe 68 veut à présent nous expliquer doctement ce qu'est un philosophe au lieu de constater l'ampleur des ravages du spontanéisme de sa pédagogie "active" et de demander pardon à genoux aux enfants de France avant de partir de lui même, tel un esquimau, faire une randonnée sur la mer de glace.

Parce, que grâce à lui, terminée l'éducation républicaine, ouelcome at the garderie sympa! Par ici l'inscription aux écoles privées.

Mais écoutons ce que le maître veut nous enseigner (oui, il oublie vite les mérites de la pédagogie proactive dès lors qu'il s'agit de défendre son pré carré):



Je t'en foutrai moi "de la pure spéculation". Meirieux voudrait que tous les intellectuels lui ressemblent, enfermés dans un burlingue à produire une élégante doxa pour école virtuelle, à peaufiner concepts et lexique destinés d'abord à conforter la belle âme de son producteur, à l'estampiller gentitouplin, quitte à entraîner la faillite du monde réel... car voyez-vous, on ne transige pas avec la posture humaniste Môssieur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!