Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 7 mars 2009

Bientôt ministre de Sarkozy?

12 commentaires:

  1. La dialectique de la couille ou le syndrome Monster.

    RépondreSupprimer
  2. Allez, je balance sa homepage!

    http://www.pepitesdelanation.fr

    RépondreSupprimer
  3. Je ne te comprend pas Kroulik ! Comment peut on faire la promotion de ces bêtes sauvages. Je ne sais pas ce qu'ils apprennent à l'école, mais j'ai rarement vu un vocabulaire si grossier.

    Fermons les yeux et imaginons !! Imaginons ce jeune banlieusard dans quelques années devant un employeur qui cherche du personnel pour développer son activité.

    Je me demande comment se type pourrais finir autrement qu'au chômage alors même que des doctorants pointent à l'ANPE.

    Je constate aussi que le language de ces petits fumiers de banlieue se dégrade à toute allure d'année en année. Il n'y a dans son discours que des insultes, entrecoupé de "Nike les français" "suce ma bite" "J'baise la France".

    Quand je vois ça je me pose aussi la question de la responsabilité des parents.

    Comment voulez vous que une ignorance et une violence si crasse puisse déboucher sur autre chose que sur de la violence et une exclusion. Et après on viendra nous dire : C'est de la fautes à la discrimination, au racisme, à la zoziété.

    RépondreSupprimer
  4. Le problème c'est que la violence est souvent la marque de leur "éducation" qui se résume bien souvent à des coups (j'avais parlé de la "chicotte", mais on pourrait ajouter les méthodes particulières des pères qui disent "je vais te tuer!"... Et tabassent les gamins avec une violence inouïe).

    Quand on jette ça en milieu scolaire, c'est le fossé culturel au pays des droits de l'enfant.

    Ca donne des tarés qui n'ont peur de rien, trop surpris de ne pas se faire rosser comme des tapis...

    L'éducation ce n'est ni la brimade, ni l'archi-compréhension.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais enfin, ce n'est pas lié qu'à l'éducation là...

    Ce type a grandi dans une cité ou il a peut-être fréquenté des "grands frères" ou je ne sais quoi, tous plus ou moins gauchistes et ultra-xénophiles, en tout cas francophobes; lui et sa famille ont baigné dans l'antiracisme qui exalte les différences (autres que françaises hein...) et pousse ce type a mythifier le bled, et à se prendre pour un algérien; les idéologues médiatiques se sont dûment chargé de lui enseigner que l'histoire de la France n'est qu'une accumulation de saloperies, dont ses grands-parents auraient été victimes et qu'il serait fondé à demander réparation; l'école n'enseignant plus correctement le français, les rappeurs se sont chargé du boulot; etc. etc. On pourrait prolonger la liste très longtemps.

    En somme, moi aussi je pratique le "c'est la faute à la société"...

    RépondreSupprimer
  6. Ah oui, je ne dis pas que c'est l'éducation uniquement.
    Je parlais de ça parce que je lis souvent sur des blogs réacs que les types ne se prennent pas assez de tartes.
    Je soutiens qu'au contraire ils s'en prennent énormément, très jeunes et pas du tout selon nos "standards" de violence éducative.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne vois aucun lien entre anti-racisme et l'état mental de ce nigaud.

    Je pense que c'est en priorité la responsabilité des parents.

    Ensuite il est évident que c'est un signe visible de l'affaiblissement éducatif en France qui est en rapport avec l'immigration et un abandon des enseignant d'apprendre des notions culturelles à des jeunes sauvages toujours plus nombreux.

    S'il n'y a que un ou deux de ces imbéciles dans une classe de collège. Soit il est évincer du système, soit il se structure selon le modèle dominant.

    En revanche si dans le collège c'est tous des zivas, un peu comme dans le film "Entre les murs" c'est une cause perdu. L'effet de groupe aliéné est si important que c'est l'enseignant qui fini évincer.

    RépondreSupprimer
  8. @Mero:

    Tu ne vois vraiment pas le rapport entre les anti-racistes passant la plupart de leur temps à légitimer ce genre de comportement parce qu'il vient de jeunes franco-magrhébins, et ledit comportement?

    Tu ne vois pas le rapport entre la haine de la France propagée (de manière tout à fait injuste) par les anti-racistes et la haine de la France du mec sur la vidéo?

    Moi si...

    Il y a un lien entre anti-racistes et délinquants juvéniles d'origine immigrée tout simplement parce que les premiers prennent toujours le parti des seconds.

    RépondreSupprimer
  9. Une question K: pourquoi fais-tu de la modération de commentaires ici? Monster te poursuit ou quoi?

    RépondreSupprimer
  10. Oui, et il n'y a pas que lui, j'explique un peu ça ici:

    http://kroulik.blogspot.com/search/label/MODERATION%20DE%20CE%20BLOG

    (un spammeur peut vraiment te donner beaucoup de travail... On a effacé une bonne centaine de fois le même spam de M. le Puni)

    RépondreSupprimer
  11. Je ne veux pas te donner entièrement tort LOUIS

    Il peux y avoir un lien entre anti-racisme et sauvagerie et délinquance allogène, mais je ne peux que reconnaitre que c'est un rapport indirect et non déterminant.

    Il est bien connu que les officines anti-racistes sont des officines immigrationnistes qui exaltent les origines sous le masque vertueux de l'antiracisme. Pour moi c'est uniquement dans ce sens que je peux trouver un rapport avec cette vidéo.

    Mais disons le haut et fort ! S'il n'y avait pas des complicités de la part des élites médiatico-politique et culturelles, jamais la graine de l'anti-racisme n'aurais pu se développer.

    Tu confond à mon avis CAUSES et CONCOMITANCES.

    La cause est l'immigration toujours plus massive qui peut être relier de diverses manières aux élites.

    La concomitance c'est la simultanéïté de développement de l'immigration et de l'anti-racisme.

    En somme, sans flux d'immigrés toujours plus nombreux, jamais les banlieusards n'aurait atteint se seuil de dégénérescence.

    En revanche, la seule présence de ces associations racistes dans un pays d'immigration "Zéro" ne serait pas suffisant pour remettre en cause le processus de scolarisation et de socialisation des immigrés puisque étant minoritaires c'est le respect de la France qui l'emporterait.

    Tu manque un peu de vision historique et je te conseille de t'informer sur l'immigration des années 80 et le fait qu'il y avait une intégration, certes difficile mais elle existait.

    Ce que nous voyons sure cette vidéo est pire que tout puisque c'est la désintégration en temps réel ou la création d'une forme de lumpenprolétariat de masse.


    D'ailleurs sur ces bons mots je vais m'acheter "Petit frère" de Zemmour.

    RépondreSupprimer
  12. Vous avez remarquez ????

    On dirait qu'il récite quelque chose !!!

    Peut être le Coran !!

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!