Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

vendredi 20 mars 2009

Un cadavre au pilori

"Bravo à Pascal Sevran qui remporte le "Y'A BON AWARD" à titre posthume, prix décerné à des personnalités publiques pour leurs déclarations racistes. Pour rappel, l'ancien présentateur de la "Chance aux chansons" avait écrit dans son livre : "La bite des noirs est responsable de la famine en Afrique"."


Encore un effort messieurs des milices progressistes.
Vous verrez, vous redécouvrirez le plaisir simple qu'il y a à déterrer un mort pour le "juger" et ensuite le "pendre" (on peut même le torturer longtemps et haineusement sans qu'il crie).


2 commentaires:

  1. J'écoute plus de 10 fois par jour la chanson des ritas que tu a mis sur ton Blog : "La sorcière".

    Et tout cela, c'est a dire ces dérives de l'anti-racisme me font penser à une forme d'inquisition moderne.

    L'eau coulera encore sous les ponts longtemps avant que l'on prenne compte de l'absurdité et du caractère hautement fourbe de ces méthodes.

    Et il faudra pas s'étonner si les européens deviennent xénophobe.

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui est génial avec le réel contemporain, c'est qu'il n'y a même plus besoin de le commenter pour en montrer l'absurdité. Il suffit de le décrire. J'imagine le prochain article de Libération:

    "L'association "La Tolérance ou la Mort" (ou je ne sais quoi), riche de sa diversité, a décidé, dans un élan de courage, d'attribuer un prix désignant les plus ignobles racistes de l'année. Etrangement Eric Zemmour, un nazi juif bien connu, n'a pas été retenu. La palme est donc revenue à Pascal Sevran, personnalité télévisuelle ayant certainement lu Mein Kampf en entier, qui a proféré des paroles d'un racisme éhonté, et dont évidemment on se demande bien ce qu'il faisait entre 1939 et 1945. Celui-ci étant décédé, on a entendu les revendications de divers réactionnaires déclarant, au nom d'on ne sait quel principe archaïque, qu'il fallait laisser reposer les morts. Et bien nous, à Libération, nous pensons que toute parole non-citoyenne doit être condamnée avec fermeté.

    L'association, par cet acte subversif, espère avoir un impact sur les pouvoirs publics de l'Etat libéral-fasciste et leur faire ouvrir les yeux quant au racisme latent de la France moisie, toujours rétive à la Diversité."

    The End.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!