Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

vendredi 15 mai 2009

"Esthétique de la limite dépassée"... à coups de marteau


Passons sur l'exposition de photographies d'excréments humains et non-humains à Londres (rien de nouveau)... Pour s'intéresser au nouvel "enfant terrible" de l'art contempourien, un certain Adel Abdessemed.

Très chic, l'exposition italienne à la Fondation Sandretto Re Rebaudengo de vidéos artistiques montrant des animaux (cheval, chèvre, faon…) attachés et massacrés à coup de marteau. (...)
Je précise, massacres sous-traités au Mexique... Se sont des gueux qui tiennent le marteau... Courageux jusqu'au bout l'Abdel! (Et je parie qu'il ne les a pas mangé non plus)

Faut-il en parler?

Souvenez-vous, le méchant Nitler et son "expo d'art dégénéré"... La moustache du chaos fulminait en voyant du Dix ou du Grosz... D'authentiques génies de la peinture qui n'en demandaient pas tant... Les contempouriens, au contraire, jouissent d'être estampillés "dégénérés" par les "fachos" dans mon genre.
C'est un aboutissement.
La satisfaction de l'enfant qui cherche des limites à sa toute puissance et réussi enfin à se faire prendre une calotte en déféquant au beau milieu du salon.

Alors, faut-il en parler?

Oui. Et ce n'est pas parce que le courageux Abdel jouira des crachats qu'il faudrait se priver du plaisir de lui en envoyer plein la gueule.

Quant aux confectionneurs d'amphigouris explicatoires qui convoquent Kant, Hume, Hegel et Socrate pour un morceau de caca ou un mexicain massacreur...



Continuez les gars, vous ne le savez pas, mais vous êtes extrêmement drôles. Et l'époque manque de pinces-sans-rire.

4 commentaires:

  1. Cherche mécène genre Bernard Arnaud,
    Pour happening lors de la prochaine Fiuck.
    Dans une ambiance jeune et gaie, nous empalerons sur le pouce géant de César,
    Notre ami humaniste Adel Abdessemed !

    RépondreSupprimer
  2. Tout va bien c'est de gauche!

    "le marteau, est emprunté à la symbolique du pouvoir oublié d’une classe ouvrière disparue dans le même temps que l’idéologie qui prétendait la servir."

    RépondreSupprimer
  3. La question ne se pose même pas!
    (Ils seraient rudement contents les ouvriers d'apprendre quel bel hommage leur est rendu!)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne voudrais pas faire ma Bardot ou mon spéciste, mais c'est répugnant... abject.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!