Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

jeudi 25 juin 2009

Françoise Raie

En ce moment sur France Cul...

Elle nous fait encore son numéro de femme dont "on ne comprend pas qu'elle puisse écrire des livres zérotiques" car "c'est un domaine réservé aux zommes"... Ok...
Alors expliquez-moi, pourquoi on ne voit jamais la tronche ni n'entend la voix d'un écrivain masculin de littérature érotique dans les médias alors qu'elle exécute depuis vingt ans ce numéro de femme persécutée par ses [pε:ʀ] de plateaux en studios.
A ce propos... Méfiance, ô onanistes... Voir sa tronche à la télé, c'est ne plus la lire qu'à deux mains. (Heureusement qu'ensuite il y a le Bébert show... )

4 commentaires:

  1. Question générationnelle, ou sélectivité de ma culture, j'ai toujours cru, bien avant d'être blogueur d'ailleurs, que la littérature érotique contemporaine n'était QUE le fait de femmes... on m'aurait menti?
    Je suis bien incapable de sortir le nom d'un seul auteur érotique...

    RépondreSupprimer
  2. "Je suis bien incapable de sortir le nom d'un seul auteur érotique..."

    Le seul qui soit intéressant artistiquement, car ce n'est pas un auteur érotique mais un vrai écrivain qui s'amusait (peut être que de nos jours il brûlerait des voitures?):

    Pierre Louys

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Lou%C3%BFs

    "Tout au long de sa vie, Pierre Louÿs a écrit un très grand nombre de curiosa, doublant, notamment et systématiquement, ses œuvres publiées d'une version érotique. Ses textes, souvent ironiques, reprennent sous une forme coquine des œuvres sérieuses comme les quatrains de Pybrac ou le Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation. Il a également raconté ses difficiles relations avec les trois filles Heredia et leur mère dans Trois Filles de leur mère, publié sous le manteau après son décès."


    Je pense que tout le monde connaît aussi les "chansons de Bilitis"

    RépondreSupprimer
  3. Je conseille, entre autres, Joe Bousquet, son "cahier noir" halluciné paru chez Pauvert. Un objet littéraire non identifié.

    RépondreSupprimer
  4. Dans le style article pathético-tragi-comique:
    "Sex toys: pourquoi elles en sont folles."
    http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/reportages-tv/sex-toys/folie-sex-toys.htm

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!