Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

lundi 29 juin 2009

Parité bien ordonnée...

Examinons les titres d'une collection de bouquins spécialisés conçue pour les petits garçons et pour les petites filles par une sociologue jounaleuse:
Dominique de Saint Mars.





La gentille petite fille (ou futur pétasse consommatrice et victime proclamée):

_ Lili se fait toujours gronder
_ Lili va chez la psy
_ Lili se trouve moche
_ Lili veut protéger la nature
_ Lili n'aime que les frites
_ Lili veut choisir ses habits
_ Lili trouve sa maîtresse méchante
_ Lili fait des cauchemars
_ Lili se dispute avec son frère
_ Lili découvre sa mamie
_ Lili veut de l'argent de poche
_ Lili ne veut plus se montrer toute nue


Le méchant petit garçon (futur mari violent, une demi-bête):


_ Max ne respecte rien
_ Max ne pense qu'au zizi
_ Max embête les filles
_ Max n'aime pas perdre
_ Max n'aime pas l'école
_ Max est jaloux
_ Max se bagarre
_ Max aime les monstres
_ Max trouve que c'est pas juste (tu m'étonnes)
_ Max raconte des "bobards"





Vous trouverez ça dans La collection "Isabelle Alonzo" au rayon rééducation.

SOURCE

Heureusement, il reste encore de vrais livres pour enfants qu'ont écrit des gens qui se préoccupaient plus de plaisir de lire que de propager de fumeux clichés féministes.

Et on n'a encore rien vu, quand la haine prévisible de l'éternel masculin passera la main aux dégenrés... Max, n'a pas fini d'en chier.


6 commentaires:

  1. Nan, vous plaisantez, j'espère ?!
    Elle n'aurait pas des actions chez les cloneurs industrieux, par hasard ? (pas besoin d'homme pour se reproduire, c'est bien connu)

    J'espère qu'elle sait manier le fusil d'assaut et les grenades. On ne sait jamais, à force de vouloir émasculer les hommes, elle pourrait bien en avoir besoin si un jour la France devait mobiliser...
    Je verrais bien un petit montage photo sympa : "Lily va-t-en guerre et sauve la France pendant que Max reprise les chaussettes".
    Ben quoi, ça vous branche pas ? :D

    RépondreSupprimer
  2. "Max ne pense qu'au zizi"

    Il ne faut pas une Lili consentante, en théorie, pour jouer au docteur ? Ah oui, c'est vrai, ce n'est pas elle qui a eu l'idée. Suis-je bête...
    (qui a dit "oui" ?!)

    RépondreSupprimer
  3. Oui pardon, c'est vrai que ça a l'air incroyable, je rajoute la source
    http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-url?_encoding=UTF8&search-type=ss&index=books-fr&field-author=Dominique%20de%20Saint%20Mars

    RépondreSupprimer
  4. Rien de plus normal, le garçon se doit d'être dressé dès le plus jeune âge, sinon comment voulez-vous que la vaste entreprise de canichisation des hommes fonctionne?

    RépondreSupprimer
  5. Ancilla Domini30 juin 2009 à 23:31

    Mais à quoi ça rime de vouloir changer l'humain en androgyne ?
    Je ne demande pas aux femmes d'être des cruches pomponnées, ni aux hommes d'êtres des butors imbibés...

    ... Mais tout de même, un monde sans galanterie, sans fiers-à-bras, sans jupes volantes, sans mièvreries, sans fumoirs, sans boudoirs, sans ouvrages de dames, sans matchs de rugby, sans poigne, sans élégance, sans chamailleries, sans baroud, sans honneur, sans soutanes et sans cornettes... sans virilité, sans féminité... ça ne vous semble pas un peu fade ?

    Que les redresseuses de torts imaginaires aillent donc uniformiser les alter-divers : "Comment ? Z'avez pas compris ? C'est la méchante société qui vous diversifie à la naissance, mais en fait, vous êtes tous identiques... Hein ? Comment ça vous êtes fiers d'être divers ???"
    Mulier moderna versus LGBTus blackbeurus.
    (ben non, pas "Homo"... on ne vous a pas dit que l'homme était mort ?)

    RépondreSupprimer
  6. Je crois que le projet est plus de changer l'homme en femme... L'androgyne serait encore trop masculin.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!