Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 6 juin 2009

Tentative de défense du PAS

Non pas que je veuille que les vaillants militants du PAS cessent de me traiter de Juif/sioniste/PD/ilote/collabo/ignare/on va te tuer etc..
Non, continuez, ça m'excite comme dirait l'autre.
Cependant, il est bon de se livrer à ce genre d'exercice.

Allez, au boulot...
Antithèse Lapin, pense à l'antithèse... C'est facile de se moquer, moins facile de chercher à comprendre.

Donc...
Ce ne sont pas les enfants d'SOS nos amis du PAS. Cette association de malfaiteurs n'a eu qu'une existence médiatique. Quelques années après sa création elle n'était déjà plus qu'un marchand de badges à apposer sur bovidés Français (et accessoirement un fournisseur de montres de luxes) tandis qu'en banlieue la grande jachère politique commençait.
On votait par clientélisme, pour le VRP coco ou PS qui se présentait, distribuait les HLM, les subventions pour associations bidons et groupes de rap de merde, les mosquées, les bons FNAC (et vive Karl Marx), les vacances et les emplois d'éducateurs pour grands frères délinquants... histoire de perpétuer la tradition et de maintenir les votes à gauches.
Oui, quand une ville devient trop classe, les électeurs se mettent à mal voter, on apprend ça en école de com. Maires de pauvres: cultivez la misère et vous serez réélus.

Aucun mouvement n'était évidemment sorti de cette friche politique... et tout était fait pour qu'il en soit ainsi.
Amen.

L'antisionisme est une façon d'entrer en politique, et pour beaucoup de s'approprier leur nationalité par un biais auquel les antiracistes n'avaient pas pensé: tous unis contre le "sionisme". Qui est devenu bien plus que le sioniste ou le juif: c'est l'ennemi mythique des bannis de la République. L'incarnation de la force obscure qui leur maintiendrait la tête dans l'eau.

Leur slogan revendiqué "on va sauver la France", fait planer l'ombre de la résistance, une ombre qui se projetait déjà sur mai 68. D'autres l'ont déjà repris, mais ont oublié d'avoir en face un ennemi digne de ce nom.
"Résistant", quel statut social!
Fierté retrouvée.
C'est mieux que bon à rien, alibi de la diversité au PS ou champion de playstation.


Ca a plus de classe que 50ct ça mmmh?

Besancenot n'a peut être pas tort en parlant de "Looser"/"Winner".
Etre étiqueté looser (trop arabe, trop noir, trop à droite, trop fou, trop brutal, trop voilé etc..) et vouloir "sauver la France", c'est vouloir troquer son destin, devenir ce que sont devenus les résistants après-guerre... Des "winners" (au sens propre) qui ont pris un pouvoir pas du tout imaginaire. Ca a aussi marché avec les 68ards... Demain avec le PAS?

____________

Voilà, j'ai fait de mon mieux, pour le reste... Voir ICI, ICI, ICI et encore LA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!