Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

lundi 7 septembre 2009

Kikéa must die

Le conservateur, c'est l'homme qui accueille le donné comme une grâce et non comme un poids, qui a peur pour ce qui existe et qu'émeut toujours la patine du temps sur les êtres, les objets ou les paysages.

Alain Finkielkraut, Nous autres modernes.

Eté 2009, la boite à cons me passe une rétrospective sur les publicités Kikéa.
L'entreprise qui symbolise le mieux la mondialisation(...)
Tiens, tiens...

Souvenirs, souvenirs... Kikéa débarque en France, certains se moquent...
Pensez donc: de la sciure de bois mélangée à de la colle et prise en sandwich entre deux tranches de plastoc ; et il faut monter soi-même le mécano.
Abracadabra! --> Voilà une mauvaise imitation de meuble design dans son salon, aussi convaincante qu'un château fort en Lego. Ajoutez à ça la durée de vie d'une éphémère et ces merdouilles n'auraient jamais dû avoir le moindre succès.
Jamais... Dans un monde sans publicitaires, sans publicités... et sans femmes.


Oh, les belles armoires normandes!

20 ans après le débarquement suédois, au moindre déménagement, une fille de bonne famille vous demande aussitôt:

_ T'es allé chez Kikéa?
_ Non, je préfère bouffer par terre. En plus, ça parfume ton intérieur au jus de formaldéhyde. Les kikéistes crevent à petit feu ... Tu te sens bien?
_ Pff, on ne peut pas parler avec toi, t'es trop nul.

Et voilà: la recette pour transformer la merde en or? La RINGARDISATION.

Détruire les fameuses valeurs petite-bourgeoise. Kikéa façonne l'homme nouveau, mieux que le PCF... Vous avez remarqué comme la déco Kikéiste se marie bien aux Corbuseries?


Le ciel bleu n'y fera rien! C'est laid!

Bref.
Ils vont donc commencer par lancer des publicités pour ringardiser l'envie du meuble en bois, faire crever le menuisier du quartier.

Forcément, la table paysanne qui se transmet depuis des siècles c'est l'ennemi numéro un... Cet amour du populo/petits bourgeois pour le bois va devenir la CIBLE de Kikéa (les incorrigibles grands bourgeois continueront à forniquer dans l'ébène et l'acajou en riant, ).


Kikéa? Connais pas.

Seulement, il y en avait encore qui gueulaient:

_ Vos meubles s'auto-détruisent Mr Kikéa!

Le coup de génie a consisté à changer le concept même de meuble. En faire un consommable , un accessoire de mode, une chose qui ne se garde pas, qui ne se transmet pas.
Pour imposer une mode à la masse, il faut gagner le cœur des connes. Chaque année, une fois le catalogue d'instructions reçu, elles nous traînent (nous, pauvres cons) dans des zones commerciales sordides pour se mettre en conformité avec ce qu'elles s'imaginent être le bon goût du moment.

Dès lors, ceux qui s'étonneraient que leur bibliothèque en kit se soit disloquée au bout de 10 ans sont des beaufs, des minus, des mesquins. Fallait pas la garder 10 ans! Souvenez-vous de cette pub: une lampe qui fonctionne, qu'on débranche et qu'on jette... Youpi, nous voilà décomplexés, on peut faire pareil avec les merdes Kikéa achetées l'an passé (et accessoirement avec les meubles de grand-maman).
Ce sont des siècles d'esprit d'épargne, d'économie paysanne qu'on sodomise mes frères!

Bientôt les derniers vieux qui "ont connu la guerre" ne seront même plus là pour s'indigner, pour faire entendre leur petite musique discordante:"il ne faut pas jeter", "il ne faut pas gaspiller"... mais au fait, doit-on vraiment attendre qu'ils crèvent ces fossiles?

Allez, au vide-ordure les schnocks! Avec la lampe! Nous, on va chez Kikéa refaire la déco!

(à suivre...)

6 commentaires:

  1. Les formaldéhyde c'est pas grave face aux ustensiles de cuisine Ikéa qui contienent des métaux pas trés purs (vous vous rappelez du PC que vous aviez mis a la benne pour recyclage?).

    Mieux vaut ne pas faire de patisserie sur le revetement dit inox - c'est pas de l'acier suédois.

    C'est comme avec les torchons avec 20% de fibres inconnu: Toute la quinquillerie Made in China d'Ikéa contient X% de metaux inconnus...

    RépondreSupprimer
  2. Arrêtez vous me foutez les jetons Anonyme.

    RépondreSupprimer
  3. Ahrr, je viens de m'acheter tout plein de mobilier chez Kikéa pour meubler mon minuscule studio de pauvre !

    RépondreSupprimer
  4. Ben dommage pour toi, ce n'est pas une question de budget mais de choix.
    Quand on est pauvre il y a le pin, la récup', les brocantes, les étagères à la découpe, Emmaus etc.. etc.. et tout cela est moins cher que Kikéa.

    Ceci dit, je m'en fous un peu de discuter de la qualité du truc, du social chez Kikéa l'exploiteur (il y a des livres écrits là dessus) ce qui m'intéresse c'est la portée civilisationnelle cachée derrière tout ça.

    Le refus de la transmission, de s'inscrire dans une histoire, de la durée, la déculpabilisation du gaspillage... et ça va plus loin. On cherche à devancer le pire du modernisme.(d'où le "à suivre", je n'en ai pas tout à fait terminé avec le sujet)

    RépondreSupprimer
  5. Chez Ikea j'avais acheté une commode et une table en pin massif. 10 ans après ca n'a pas bougé.

    Mais ces meubles étaient d'allure classique, vraiment rien de design ni de branché. C'est peut être pour ça que c'est du bon bois et que ca dure.

    RépondreSupprimer
  6. Oui, on peut certainement y trouver du bois, différente gamme bas prix et qualité etc.. Même réponse que précédemment; ce qui m'intéresse c'est la portée civilisationnelle.

    J'évoque ici ce qui a fait l'image de marque Kikéa: le meuble en sciure collé à monter qui par le charme de décennies de marketing passe à présent pour un must dans certaines couches de la société.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!