Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 12 juin 2010

La tribu des Débiloss

Il n'y a pas que les merdes de l'art contemporain devant lesquelles on doit systématiquement s'agenouiller... Les mœurs des tribus lointaines doivent, elles aussi, nous émerveiller à coup sûr.

Cette après-midi, sur arte, une voix-off au bord de l'orgasme nous vanta les coutumes altérrifiantes de la tribu des Débiloss, des bergers consanguins perchés sur une montagne d'Afrique qui se donnent des coups de bâtons sur la tête depuis des milliers d'années (à force, ça esquinte).


Donc, chaque année, les mâles Débiloss organisent une grande fête. Chacun y viendra avec son bâton, sa peau décorée de terre blanche et son pénis... La foule s'amasse, les "règles" du "combat" sont un peu floues... D'ailleurs il n'y en a pas. Certains (les plus malins?) ont des bouts d'armures, d'autres non, ils se cognent dessus comme des sourds en espérant être défigurés d'une cicatrice qui rendra folle d'amour la femelle Débiloss.

Un courageux, parfois, cogne dans le dos des bastonneurs, ou leur tire une balle dans le cul, ça gueule... on ramasse les morts et on recommence l'année d'après .

Ce dont je suis certain c'est que l'ethnologue qui a rédigé le commentaire dithyrambique de fond, est un grand pacifiste à la ville. Un humaniste castré qui condamne le moindre coup de matraque sur le moindre crâne du Débiloss local.
Cet homme en revanche, une fois dans la brousse, admire la violence lointaine, la sauvagerie primitive, les mystères de l'Afwique, les corps musculeux, les membres membrus, les coups de bâtons (merde, je bande!). On ne peut pas juger, vous comprenez, tout est relatif ma bonne dame.
Allez, un coup de Vangelis! Pif! Karmina! Paf! Burana!

"Fooormidââble"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!