Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

mardi 7 décembre 2010

Allez Canto!!

Qu'apprends-je! Tous les gens "sérieux" s'accordent à baver sur le diable rouge? Tous unis par la sainte bave. Des mange-merde de la LCR, aux journaleux en passant par l'endive Barouin... Barouin-pinpin dirait l'autre.

Va falloir se calmer les trouducs.
Primo, Canto n'a rien inventé, deuxio, ça a déjà marché:

(...) les murs s'étaient couverts d'affiches invitant les anglais à retirer leur argent de la Banque.
la banque d'Angleterre était la seule institution nationale qui fût plus respectée que le Duc. L'insurrection des déposants avait vaincu celle des seigneurs.

Maurois, Disraëli



Donc, direction votre agence: une, deux!

Lire la suite...

samedi 4 décembre 2010

Affaire Wikileaks: Sarko contre-attaque

Lire la suite...

mercredi 1 décembre 2010

Florilège de noirdaiseries

Une compil des déclarations de "noir désir" au torchon prétentieux "Libé"... Le viatique du parfait crétin à belle conscience:

(...)

Tout a été fait

«La provoc est allée jusqu’au bout, comme la sincérité, ça a coûté très cher à un paquet de gens. Les faux-semblants également. On peut essayer de redescendre d’un cran.»
Bertrand Cantat, novembre 1989

Maïakovski

«On l’a fait exprès. Sans chercher à faire intellectuel, si on ne parlait que de ce que connaît le grand public, on ne parlerait pas de grand-chose. On s’engage à éviter Nietzsche dans le prochain.»
Bertrand Cantat, novembre 1989

FN

«Nous nous sommes posé la question du boycott, et tranché en décidant qu’il ne faut pas faire des villes passées au FN un ghetto. Ce ne sont pas des villes fascistes, ce sont des villes françaises.»
Denis Barthe, mars 1997

«Je pense qu’il aurait fallu interdire le FN. Mais son terreau, c’est la misère sociale, l’incompréhension, la corruption financière et politique, cette grosse bulle de pourriture où un maximum de municipalités ont trempé. Or, comment se fait-il que d’autres que ces fascistes ne s’y attaquent pas ? Les manifs, c’est bien, mais il faut percer leurs agissements tous azimuts. Ils sont capables de tout : mensonge, calomnie…»
Bertrand Cantat, octobre 1997

Sida

«J’ai signé [l’appel d’Act-Up sur la dépénalisation des stupéfiants, ndlr] par rapport au sida car la législation de la drogue ne facilite pas la prévention.»
Jean-Paul Roy, février 1998

Rébellion

«Nous n’avons pas envie d’être les rebelles officiels, mais nous n’allons pas nous dérober. Nous sommes humains, honnêtes, et nos prises de position nous coûtent sans doute plus qu’elles ne rapportent. Aussi n’accepterons-nous jamais qu’on nous fasse chier avec des questions liées à un éventuel coup de pub.»
Noir Désir, mai 2002

Argent

«On en gagne, mais en choisissant scrupuleusement comment. Tout dépend de ce qu’on en fait ; donne dix briques à un singe, il mangera toujours des bananes.»
Noir Désir, mai 2002

Monde arabe

«La manière dont on expose le monde arabe, dont on le fait passer pour les grands méchants loups, est déplacée. Alors qu’ils ont bien des leçons à nous donner.»
Noir Désir, mai 2002

Royalties

«Comme pour nos précédents enregistrements, les royalties seront divisées en quatre. La part de Bertrand sera versée sur un compte bloqué, destiné à l’éventuelle indemnisation des victimes.»
Noir Désir, mai 2005

Vie, mort

«On a appris à relativiser. La vie, la mort, le temps. La personne la plus riche au monde est celle qui peut se dire : "Aujourd’hui, je ne fais rien d’autre que regarder l’eau couler sous les ponts."»
Noir Désir, mai 2005

Lire la suite...