Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

samedi 8 janvier 2011

La discrimination positive existe déjà (et c'est indigne)

Hop, une petite PIJ (putain d'indignation du jour), ça ne peut pas faire de mal...

Aux armes citoyens ! On nous ment et on encule la République en loucedé.
Pendant que de braves gens, défavorisés ou pas, s'escriment à passer les concours de la fonction publique, on réserve certains postes de catégorie C aux "discriminés".

Mais bordel de merde, (j'entretiens mon taux d'indignation) les concours sont ouverts à tous et bien des "discriminés" les ont passés avec brio... pardon? De quoi que je cause? Mais de ça : http://www.pole-emploi.fr/candidat/le-pacte-@/suarticle.jspz?id=4781! inutile de chercher à lire ce lien, on n'y comprend rien... mais faites moi confiance, les contrats PACTE sont utilisés à grande échelle, et à l'abri de l'indignation générale, pour donner les emplois des bucheurs aux branleurs.

Alors si toi aussi tu vis dans une ZUP et que tu es un putain de branleur incapable de préparer un concours niveau brevet, va chercher dossier... y'a bon PACTE.



Coco, brillant sujet, non lauréat de la catégorie C, mais futur PACTE

Rouuuuuh, que je suis nindigné!!! Hessel serait fier de moi si il était encore vivant.


SOURCE

3 commentaires:

  1. la tempête se lèvera t-elle ?

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
    Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

    Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
    Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
    Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

    C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
    Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rèves.
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

    Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
    Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
    Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
    Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

    Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?

    RépondreSupprimer
  2. Détruire les l'Etat est une question de temps, d'abord faire adopter la RGPP par une équipe socialo-chiraquienne puis sous couvert de libéralisme poursuivre l'oeuvre avec flash Sarko et les Rubette, à la fin on sera tous européen de Gdansk à Tamanrasset

    RépondreSupprimer
  3. Manifestement, cette fameuse page du site de Pole Emploi a elle-même été rédigée par un « PACTÉ » si on en croit les multiples fautes d'accord avec le vous de politesse.

    RépondreSupprimer

Attention, lapin méchant!