Toi aussi fais rugir le lapin qui est en toi : abonne-toi --> ou ça
AVIS à la population: je ne publie plus un seul commentaire "anonyme"
ça ne coûte pas grand chose de mettre un pseudo dans une case.

La vidéo à grandes oreilles qui te croque le cerveau :

mercredi 15 août 2012

Facebook dans "éléments"

Dernier numéro d'Eléments sur les "réacs"...

 
Stupeur... 
Dans ce numéro, on trouve plusieurs captures d'écran Facebook : un échange de mondanités piquantes entre journalistes "progressistes" et "réacs". Photographies navrantes d'un cyber mur où on n'a pas le droit d'aller pisser... Querelles incestueuses entre "friends".
Rien à foutre !
On peut également y lire un article sur le cinoche olivoudien façon "mad movie"... 
Rien à foutre non plus !
Enfin, on ricane en apprenant que ce brave Renaud Camus s’autoproclame "archéo-réac".

Alors les p'tits loups, on va être clair :

Il n'y a pas plus progressiste que Fècebook, la télévision a été la fabrique du crétin du XXème siècle, Facebouk sera celle de l'idiot nouveau, "smartphone" vibrionnant rivé au trou de balle qui lui indique bruyamment que ses 24 "frayndz" ont "laïké" les trucs qu'il vient de poster et qui appartiennent de fait à la capuche sans col roulé Zuckerberg, alias Moloch 2.0. . 
Echanges interminables entre ramollos qui échappent au regard de 99.9999999999 % des internautes et seront stérilisés lorsque Moloch sera pris de l'envie de les supprimer.
Trucs fantômes, trucs jetables, pâture des RG... Feuille de PQ collective, cyber-goulag, auxiliaire de RH... Et vazy que je te pourliche la raie des fesses des pauseurs de Causeur... et que j'aille te "poster" ça directement dans "éléments" ?!? 
Mais calmez vos envies de jacter n'importe où ! Salope, commères, bignoles ! Apprenez le caniveau ! Restez dans votre litière !

Putain, ça me files le bourdon, cette revue était un temps de haute tenue. Des conneries mal branlées, on peut en écrire nous mêmes, merci.

Quant à Renaud Camus, il faut qu'il se demande une bonne fois si être "paléo réac", ça ne serait pas être pour la famille et les gosses... Sa position sur le sujet, cul tendu et poing levé, en font un aimable pamphlétaire péday (un bon PP quoi), mais certainement pas un réactionnaire.

Bref, Eléments est mort, transformé en antichambre de la pensée sur Wall, peuplé de progressistes à réaction.
Désabonnez-vous, filez plutôt directement votre pognon à Zuckerberg, il en a besoin, les capitalistes se foutent de sa gueule. Ils ont déjà leur mur : Wall Street.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention, lapin méchant!